Rechercher

Parfois je doute …


En story sur les réseaux sociaux que ce soit sur le ton de l’humour ou non je vous parle souvent de cet ambivalence maternelle


Voilà encore un sujet que j’ai découvert de devenant maman et j’ai l’impression que plus ils grandissent plus ça ressort…

Ce côté « bipolaire » qui fait qu’en 1/4 de seconde je peux en avoir trop marre d’être mère et me sentir la plus chanceuse du monde…


Et comme en plus dans ma tête ça ne s’arrête jamais de tourner (même le peu de temps ou je dors) j’ai toujours 15 voix à la fois qui me parle et analyse tout ce qui se passe ou pourrait se passer…


Quand mon esprit et mon corps sont au max de l’épuisement je découvre que j’ai encore des ressources pour tenir debout …

Quand je suis au max de mon agacement énervement et que je pete un plomb ou que je hurle comme une dingos sur les goss et le mari, je découvre que finalement il me reste encore un peu de patience et de calme pour redescendre…

Quand je suis au max de ce que mon cœur peut donner je trouve encore les ressources pour aimer encore plus …


Et si je doutais de moi ?

Et si je doutais tellement de moi qu’à chaque fois que je pense que ce n’est pas possible et que je n’y arriverai, je découvre que j’ai des ressources inexplorées…


Et si c’était ça être une Femme ?

Et si c’était ça être une Mère ?

Et si je choisissais juste d’être humaine et d’arrêter de me prendre la tête ?

C’est où le bouton OFF pour plus réfléchir et juste kiffer ??


Crédit photo @priscillag.phototherapeute

4 vues0 commentaire